Spéléo Club de la Vallée de Joux Toujours plus profond !+41(0)79 305 58 40
info@scvj.ch

Journée d’exercices – Mai 2017
  • Date de la sortie : 13 Mai 2017
  • Cavité : Grotte aux Fées
  • Participants : Oriane, Chloé (SCC), Jules, Patrick, Marc (SCC), Seb (SCC), Arnaud, Tristan
  • But de la sortie : Exercer l’escalade, l’équipement, et le décrochage sur corde
  • Auteur de l’article :  Tristan

Tant de sorties d’initiation pendant lesquelles, bien content de ne pas avoir oublié d’inscrire nos débutants à l’assurance de la SSS, on a l’impression que tout est parfaitement prévu. Et pourtant, ce n’est pas en admirant les quelques pages de sauvetages des manuels de spéléologies que l’on va pouvoir décrocher quelqu’un en 15 minutes à coup sûr !

Pourquoi 15 minutes ? Parce qu’une personne inconsciente suspendue dans son harnais n’a qu’une vingtaine de minutes d’espérance de vie ! (c’était la partie qui fait peur, vous pouvez arrêter de vous cacher les yeux). Alors c’est rare, mais si ça arrive il faut être prêt à rejoindre la victime, faire quelques manipulations de longes, poignées, descendeurs et ajouter des mouvements de hanches (rien à voir avec le bondage), et descendre ce coéquipier qui éclairait tout le monde dans les yeux avec un Scurion au méandre précédent à un emplacement sûr, où là on essaiera de le garder au chaud, et de le soigner le mieux possible jusqu’à ce qu’il soit capable de se mouvoir, ou que les secours arrivent.

Voilà une des raisons pour laquelle, une petite équipe du club s’est retrouvée au porche d’entrée de la Grotte aux Fées à Vallorbe avec trois membres du Spéléo-Club Cheseaux (SCC). Et ça valait la peine : Deux escalades, une tyrolienne installée, deux cordes pour les décrochages. C’était pour le matin. La sieste de 13h est remplacée par le déguillage d’un bloc menaçant par Jules et Patrick, et on poursuit avec les fameux décrochages !

Décrochage sur corde par le bas vers le bas

Décrochage sur corde par le bas vers le bas

Idem

Idem

Tout le monde ou presque aura l’occasion de secourir ou de se faire secourir. Et j’avoue, c’est physique, un peu technique, mais au final on s’amuse bien. La victime aide un peu certains mouvements, Marc donne de précieuses indications, et bon, le stress de la réalité n’est pas là, même que l’ambiance serait bon enfant.

Mais peu importe, tout le monde a pu s’améliorer et apprendre, et c’est ce qui compte !

Et évidemment, une dure journée de labeur ne se terminant pas sur un au revoir de parking, on a pu aller faire des grillades chez Arnaud à Vallorbe !

Merci à tous les participants !

Lien vers l’article du SCC

Seb, Chloé et Marc du SCC

Seb, Chloé et Marc du SCC

-

Tristan peu de tant avant de tomber

Tristan peu de temps avant de tomber

La tyrolienne en installation

La tyrolienne en installation

Esclavagisme lors du rangement

Esclavagisme lors du rangement

Les commentaires sont fermés.

Login
Recherche
Catégories