Spéléo Club de la Vallée de Joux Toujours plus profond !+41(0)79 305 58 40
info@scvj.ch

Camp SCN dans les Causses
  • Date de la sortie : 9-13 mai 2018
  • Cavité : Aven de Suèges, Puech Nègre
  • Participants : Daniel, Daniel (l’autre), Alex, Pierre-Yves, Flavio, Fred, Léo, Oriane, Miguel
  • But de la sortie : Visites et spécialités culinaires locales
  • Auteur de l’article : Miguel

C’est à sept joyeux lurons que nous partons, mercredi matin, du local du Spéléo Club de Nyon en direction des Causses et de Millau. Deux retardataires nous rejoindront le soir même. Arrivés à l’auberge du Maubert, nous nous installons, puis allons repérer les entrées de quelques gouffres prévus au programme.

Jeudi, départ pour la traversée de l’Aven de Suèges, dont l’étroiture un peu sélective (en rouge dans la description!) s’avère effectivement sélective. Du coup, un peu plus de la moitié de l’équipe fait la traversée. L’autre se sépare entre ceux qui font le tour de ce petit causse pour nous attendre à la sortie et ceux qui préfèrent rester à l’entrée, au cas où nous devrions ressortir par là. Parcours très varié, entre galeries étroites et chaotiques, beaux volumes et grand lac de boue. Mis à part les puits d’entrée et de sortie, la cavité est parfaitement équipée – y compris toute une série de ponts de singe au-dessus de lacs de boue. Sortie magnifique en falaise, au-dessus d’une ancienne cave à fromage.

Ancienne cave à fromage à la sortie de l’Aven de Suèges


Le lendemain, nous partons à trois pour la rivière de Puech Nègre. Ce qui nous donne déjà cinq kits pour trois, avec un minimum de bouffe et un matériel photo réduit. Le gouffre est très bien équipé en broches et la descente des puits est un vrai plaisir. Le ramping à travers les passages bas très humides (après les fortes averses des derniers jours) l’est nettement moins. A l’extrémité du Méandre des Sirènes, nous ne trouvons pas de broches ni de spits pour le P10 dans le haut du méandre, malgré nos recherches intensives. Peut-être fallait-il passer au fond du méandre, mais aucun passage ne semblait évident, et la plupart des traces de passage étaient dans le haut du méandre. A tirer au clair pour une prochaine fois.


Base du P45 du Puech Nègre


P15 dans le Méandre des Sirènes

Pendant ce temps, le reste de l’équipe va visiter une autre cavité avec de belles salles concrétionnées.

Rentrée échelonnée sur samedi et dimanche, selon les participants.

Les commentaires sont fermés.

Login
Recherche
Catégories