Spéléo Club de la Vallée de Joux Toujours plus profond !+41(0)79 305 58 40
info@scvj.ch

Igloo et sommets dans le Val d’Anniviers
  • Date de la sortie : 2-3.4.2021
  • Région : Val d’Anniviers
  • Participants : Manu, Valère, Miguel
  • But de la sortie : faire un igloo et quelques sommets alentour
  • Auteur de l’article :  Miguel   

Comme la neige limite sérieusement les objectifs spéléo… eh bien nous profitons de la neige! Alors que l’intention première des deux frangins était de passer la nuit sous tente (dormir étant, dans ces conditions, une option), je finis par les convaincre de faire un igloo. Ce sera nettement plus confortable et moins froid. Mais il faut compter 4 heures de montage.

 

Un bon spot ayant été trouvé vers le lac du Toûno, derrière St-Luc, on commence par poser les affaires pour la nuit et monter un peu plus légers à la Pointe de Tourtemagne. Ce jour-là, le ciel est laiteux, sans doute à cause du sable africain amené par le vent du sud, et le couple Bishorn – Weisshorn se présente voilé, derrière le col de Vijivi, donnant l’impression d’être encore plus loin et plus imposant.

Au retour, le soleil tape encore trop fort pour pouvoir commencer la construction – les blocs ramolliraient à mesure -, et ce n’est que vers 3 heures de l’après-midi que les quelques nuages bourgeonnants offrent assez de frais pour attaquer.

Ce n’est qu’au soir tombant, avec un magnifique coucher de soleil sous les nuages, que nous terminons notre ouvrage. La nuit aurait été parfaite si nous n’avions pas, tous, oublié des chaussettes de rechange chaudes et sèches…

Après un déjeuner bien au chaud (relatif) de l’igloo, une courte montée au col de Vijivi nous permet, le lendemain, d’admirer les quatre-mille alentour, cette fois-ci sans voile sableux. Le retour au Prilet se fait sur une neige béton-tôle ondulée – idéale pour remonter une montre automatique et tester ses genoux, mais laissant un sentiment peu agréable de marteau-piqueur.

Les commentaires sont fermés.

Connexion
Recherche
Catégories