Spéléo Club de la Vallée de Joux Toujours plus profond !+41(0)78 657 48 39
info@scvj.ch

Spéléo Club de la Vallée de Joux
REGIONS
Visite au Narcoleptique
Visite au Narcoleptique

Deux semaines plus tôt, Benjamin, Johann et Oriane font un faux départ dans cette même cavité suite aux instructions erronées basées sur de vieux souvenirs d’Oriane… “non non, ne prenons pas de vis, c’est ‘oldschool’, on a tout rééquipé en goujons la dernière fois”, eh bien non !

Sortie photos aux Follatons
Sortie photos aux Follatons

Après une première sortie photos en décembre 2020 avec Lionel comme photographe aux Follatons, nous y retournons avec quelques couches vestimentaires de plus pour une plus longue séance photos. Nous commençons par les puits et poursuivons dans la partie aquatique vers la salle des épées.

Rééquipement – Glacière de Druchaux
Rééquipement - Glacière de Druchaux

Première expédition hivernale vers Druchaux avec notre nouvel objectif : poursuivre le rééquipement de la glacière de Druchaux. Nous nous équipons de pulkas pour glisser sur la neige sans trop sentir le poids du matériel. Équipés jusqu’aux dents, Oriane et Benjamin rejoignent Paul, Julien et Vanessa à la cabane de Druchaux. Un bon repas et une soirée bien arrosée… Le lendemain est un peu rude, la dernière bouteille fut-elle de trop ?

Petit tour au Hohlaub
Petit tour au Hohlaub

Tristan et moi appelons Florian pour nous prévoir un petit dégourdissement après quelques semaines peu actives… Et le G3 tombe à pique ! Nous commençons par une bonne montée chargés comme des mules avant de pique-niquer au presque soleil. Nous nous équipons en face d’un beau panorama avant d’entrer sous terre.

Tentative d’ouverture hivernale du bivouac
Tentative d'ouverture hivernale du bivouac

Pouvoir accéder à notre bivouac sur le Lapi di Bou en plein hiver nous paraissant une perspective fort alléchante, nous avons voulu tester sa faisabilité. C’est donc équipés de sondes, de pelles et d’une scie à neige que nous sommes montés au Lapi di Bou sous un ciel serein et sur une fine couche de poudreuse tombée la veille.

Première neige au Lapi di Bou
Première neige au Lapi di Bou

Après plusieurs semaines durant lesquelles la limite de la neige joue au yoyo entre 1400 et 2800 m d’altitude – et accessoirement avec nos nerfs! – nous trouvons enfin un créneau permettant de remonter au Lapi di Bou dans des conditions acceptables.

La Fin???
La Fin???

Une fin septembre bien frisquette nous ramène vers ce gouffre plus de 2 mois après notre dernière explo. A peu près la moitié de la topo restait à faire. Louis est venu de son lointain Jura.

Gouffre de la Relève : La suite
Gouffre de la Relève : La suite

Et c’est reparti pour une nouvelle expé à la Relève. Les dires de Stéphane et Arnaud de la semaine passée ne laisse qu’une petite semaine de répi aux entrailles de la terre. Arrivés au point bas, le passage par la suite logique mérite effectivement un petit arrangement.

Gouffre de la Relève : Double premières
Gouffre de la Relève : Double premières

Après une petite nuit à la cabane des Électriciens, les acteurs de la veille se remettent en chemin pour le “bagne”. Je les rejoins mais Tristan reste seul dehors avec un bon gros rhume. Nous finissons le ménage dans ce méandre -33 les six.

Gouffre de la Relève : Au travail!
Gouffre de la Relève : Au travail!

Nous commençons le weekend le vendredi! Au programme, c’est d’agrandir l’accès à “L’Epuistoufflant”. Et continuer le “Méandre -33” Après notre session de perçage, chargement!

Gouffre de la Relève : Un soir de semaine
Gouffre de la Relève : Un soir de semaine

Les Combiers n’attendent pas la fin de semaine pour aller voir dans ce méandre à -33 suite au tir d’il y a 2 jours. Les 2 cousins se mettent sans attendre au déblaiement, assistés tranquillement par les 3 autres pour vider les bidons.

Au-dessus du Gruyère tectonique
Au-dessus du Gruyère tectonique

Tout d’abord, le Gruyère tectonique n’est point un fromage à base de lait de roche (et même si aucune tentative n’a été réalisée à ce jour à partir de mondmilch, j’ai quelque doutes quant à l’onctuosité d’une telle préparation), mais une zone du Gouffre Cadeau particulièrement fracturée et coïncidant avec son extrémité orientale.

Gouffre de la Relève : A l’assaut du grand vide!
Gouffre de la Relève : A l'assaut du grand vide!

Nous sommes cinq bien motivés aujourd’hui pour aller voir comment accéder à ce gros puits qui s’annonce. Miguel et Tristan topote le diverticule -21 et le puits du Fondateur, je m’attaque au perçage pour miner un petit méandre à -33 qui résonne bien aussi et Oriane et Léo partent droit bas casser du cailloux!

Un petit bout de plus
Un petit bout de plus

Pour ce dimanche, pas de grandes profondeurs visées. Simplement modifier l’équipement du 1er puits et surtout ticboumer deux derniers blocs qui nous bloquaient le passage à mi-hauteur de ce même puits Barre-à-mine.

46 ans après…
46 ans après...

36 après la naissance de ce club extraordinaire (n’ayons pas peur des mots), le fondateur Jacques Golay est vraiment titillé par l’attrait de ce nouveau gouffre qui se découvre à belle vitesse. Personnes d’autre de dispo ce jour, nous partons donc à deux.

Purge, photos, et suite
Purge, photos, et suite

Le jeudi dès le début d’après, je descends avec Raphael pour relever et sécuriser un gros bloc qui est actuellement pendu dans une sangle.

Week-end de Pentecôte 2020
Week-end de Pentecôte 2020

Le jeudi soir, Elme et Ludo montent à pieds, bien chargés, depuis les hauts d’Arzier.  Ils ne résistent pas à l’envie d’aller voir et faire ce puits vu la semaine précédente.

Weekend de l’Ascension 2020
Weekend de l'Ascension 2020

Le jeudi après-midi, nous nous retrouvons au Couchant avec Léo, Oriane, Tristan et Paul pour un double objectif boum. Faire tomber tout ces blocs pendus dans à la Relève afin d’aller en sécurité voir ce semblant de départ dessous. Et cela nous donnera, on l’espère, une vue un peu derrière cet étage de blocs […]

Premier Puits!
Premier Puits!

Nous voilà déjà de retour pour venir voir ce qui se passe là-dessous. Nous passons en délicatesse sur cette amas de blocs pendus et je peux aller équiper dans une partie sécurisée pour que Raph, honneur à l’inventeur de ce gouffre, le fasse en 1er. Et c’est sa 1ère première!
En bas,  amas de blocs avec, il semble, un départ […]

Retour vers cette nouvelle entrée
Retour vers cette nouvelle entrée

Une belle équipe vient alléchée par de la première! Mais faut tirer par trois fois pour dégager et pouvoir passer en sécurité. Cela aspire fort! Pas de soucis de gaz ici.

Nous pouvons déjà descendre de 6 m, et partir de 3m à l’horizontale […]

Nouvelle découverte!!
Nouvelle découverte!!

La pose pic-nique vite avalée, Raphaël, une de nos jeune recrue, court les alentours de notre chantier en cours. On se fera vite héler…. eh les gars, vous avez vu ça!?

Reconnaissance hivernale au Cadeau
Reconnaissance hivernale au Cadeau

Profitant de l’une des dernières occasions de cette saison pour mettre le nez dehors, et compte tenu de la fermeture de l’ensemble (ou presque) des stations de ski, nous montons en direction du gouffre Cadeau, sur le Lapi di Bou

Pompage à la Pachamama (SCVJ-SCN)
Pompage à la Pachamama (SCVJ-SCN)

Après quelques discussions, nous restions emballés dans nos couvertures au sec dans le méandre en attendant une décrue car la cascade couvrait tout le puits. J’essayais de motiver mes 2 collègues mécontents en chantant, je chantais assez fort pour couvrir les plaintes de Mathieu qui ne voulait pas fêter ses 25 ans bloqué en grotte.

Tourisme exploratoire au Sieben-Hengste
Tourisme exploratoire au Sieben-Hengste

Pour ne pas trop souffrir de mon désir impossible de revanche, j’ai donc fait de même sur ce pauvre Philip à qui j’ai quand même pris la peine de conseiller : “Don’t speak and close your eyes”. À quoi il répondit : “That’s what she said ! No… wait…”, avant d’être enterré sous la poussière.

Connexion
Recherche
Catégories